La musique de Godjan est un trait d’union entre différentes générations. Elle touche autant le souvenir des aînés que la curiosité des plus jeunes qui découvrent ou redécouvrent le jazz manouche.

 

Les compositions originales de Frédéric Gailloud, arrangées par le quartet, sont le fruit d’un travail collectif et d’une collaboration musicale de plus de deux ans. Le choix du saxophone, peu commun dans ce style musical, l’originalité des arrangements, ainsi que la personnalité et le caractère des musicien(ne)s confèrent au swing de Godjan une griffe tout à fait particulière et unique.

 

La guitare manouche et la contrebasse, qui font vibrer les sons des années d’avant et d’après-guerre, le saxophone, qui s’exprime dans un langage plus contemporain et la guitare jazz au son feutré des années soixante sont tous au service d’une même passion : le swing !

 

La rythmique décoiffante du duo contrebasse/guitare rappelle les origines afro-américaines du jazz, tandis que la « pompe » manouche (guitare rythmique) amène ce métissage indispensable et nous emmène sur les chemins des gens du voyage. Les thèmes de Frédéric Gailloud sont à la fois d’une autre époque et étonnamment actuels. Ils expriment le contraste étourdissant entre la vitesse effrénée de l’évolution de notre monde et le besoin grandissant d’un retour à l’essentiel.